La plateforme de crypto monnaie FTX, fondée par SBF, s’est déclarée en faillite le 11 novembre dernier, entraînant avec elle des milliards de dollars de ses utilisateurs. Cette crise est partie d’un article publié par le média américain Coindesk, révélant que l’empire de SBF reposait en grande partie sur la valeur de son token, le FTT. Le 6 novembre, le rival de FTX, Binance, a annoncé se séparer de ses FTT reçus dans un deal avec FTX quelques mois plus tôt, déclenchant une vague de panique dans la cryptosphère. Les utilisateurs ne pouvaient plus retirer leurs crypto-monnaies de FTX, qui a finalement dû se déclarer en faillite.

FTX était la deuxième plus grosse plateforme d’échange de crypto-monnaie au monde, avec des milliards de dollars de volume journalier et un million d’utilisateurs actifs mensuels. La plateforme proposait un marketing agressif à coups de partenariats dans de nombreux milieux, comme le sport, le gaming ou la course automobile. FTX était en concurrence directe avec Binance, la première plateforme d’échange de crypto-monnaie.

Le fondateur de FTX était aussi à la tête d’Alameda Research, une société de trading et d’investissement. Les deux entités étaient intimement liées, et le bilan de Alameda Research était en grande partie constitué de FTT, le token de FTX, ainsi que de tokens de Solana et de projets détenus par SBF. L’article de Coindesk a mis en lumière la fragilité du bilan de Alameda Research, reposant en majorité sur la création de son fondateur, le FTT de FTX.

La vente de FTT par Binance, suivie de près par d’autres utilisateurs de FTX, a entraîné une crise de liquidité sur la plateforme. Les utilisateurs ne pouvaient plus retirer leurs crypto-monnaies, et FTX a finalement dû se déclarer en faillite. Les équipes de FTX ont assuré la solvabilité de la plateforme, garantissant que les fonds des utilisateurs étaient conservés en un pour un dans les caisses, mais cela n’a pas suffi à rassurer les investisseurs.

La crise de FTX a ébranlé l’écosystème des crypto-monnaies tout entier, mais il est important de rappeler que ce n’est pas la blockchain qui est en danger. C’est la folie d’un homme, SBF, qui a mené FTX à la faillite. La blockchain fonctionne, et les utilisateurs ont retiré massivement leurs crypto-monnaies des plateformes pour les stocker sur des portefeuilles auto-hébergés.

En conclusion, la chute de FTX est un rappel du besoin de transparence et de prudence dans l’industrie des crypto-monnaies. Les investisseurs doivent être conscients des risques et se méfier des bilans qui reposent en grande partie sur une seule pièce de monnaie. Les plateformes d’échange de crypto-monnaie doivent être solides et transparentes pour rassurer les utilisateurs et éviter de nouvelles crises comme celle de FTX.

Source : Cryptoast | Date : 2022-11-15 21:30:00 | Durée : 00:25:12

➡️ Découvrez CHAT GPT en français !

❤️ Soutenez Crypto Facile
en utilisant nos liens d'inscription à CRYPTO.COM, COINBASE, COINHOUSE et BINANCE
 

29 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sentiment du Marché

Latest Crypto Fear & Greed Index

Cours du BITCOIN