Selon le New York Times, la valeur d’un Facebook Coin pourrait être indexée à un panier de cinq devises différentes, alors que le seul dollar avait été initialement envisagé selon des informations publiées par Bloomberg en décembre dernier. Un tel choix permettrait à Facebook de limiter sa dépendance à la politique monétaire américaine, mais aussi d’adopter une position plus neutre au regard de ses futurs utilisateurs.

Outre le modèle économique (commissions ?), la zone d’ombre se résume surtout à la dimension décentralisée du projet. Dans le secteur crypto, celle de Bitcoin est particulièrement appréciée car aucun acteur dominant n’a le contrôle sur son protocole. C’est un réseau de milliers d’ordinateurs qui valident les transactions et les inscrivent dans la blockchain. Le niveau de décentralisation (et la résistance aux attaques informatiques) est traditionnellement la clé de la confiance dans une monnaie numérique indépendante d’un État. La puissance de Facebook, digne d’un État justement, pourrait toutefois faire la différence.

 

Source : Capital.fr

❤️ Soutenez Crypto Facile
en utilisant nos liens d'inscription à CRYPTO.COM, COINBASE, COINHOUSE et BINANCE
 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sentiment du Marché

Latest Crypto Fear & Greed Index

Cours du BITCOIN

Derniers Articles