News JVTech Ce pays a l’intention de vendre du Bitcoin et d’autres cryptos à sa population

Partager :


Alors que 2022 n’a pas été la meilleure année pour le Bitcoin, ce pays compte cependant proposer dU Bitcoin et des cryptomonnaies à ses habitants directement, sans passer par un intermédiaire. Pour ce faire, le gouvernement va mettre en place sa propre plateforme d’exchange crypto.

L’Indonésie va vendre du Bitcoin et des cryptomonnaies à ses habitants

Dans un processus de réglementation, l’Indonésie, a annoncé qu’elle lancerait un exchange national permettant à sa population d’échanger des actifs numériques, dont Bitcoin et d’autres crypto en 2023. Le lancement de la plateforme d’exchange intervient dans le cadre d’une réforme du gouvernement indonésien visant à réglementer le secteur des crypto-monnaies et de la finance en général dans le pays.

“En fait, les crypto-actifs sont devenus des instruments financiers et d’investissement, ils doivent donc être réglementés au même titre que les autres instruments financiers et d’investissement.” Explique Sastrosuwito, chef de la gestion des risques et du financement au ministère des Finances d’Indonésie.

Initiée depuis décembre dernier, la réforme va donc donner naissance à une plateforme d’achat et de revente de cryptomonnaies contrôlée et réglementée directement par les autorités gouvernementales du pays. Sur cet exchange, réservé exclusivement à la population Indonésienne, chaque habitant pourra acheter du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies « facilement ».

Cette initiative s’inscrit dans un projet global visant réglementer le secteur des crypto-monnaies tout en exploitant les opportunités financières que représente ce marché. Ce nouveau projet fait écho à une annonce datant de quelques mois. En septembre dernier, le pays disait étudier une loi selon laquelle, chaque conseil d’administration des entreprises crypto sur le territoire devait être composer d’au moins 66% des membres de nationalité Indonésienne.

Un concept à contre-courant de Bitcoin

Bien que le pays soit considéré comme un état avec une culture crypto véritablement imprégnée, le gouvernement semble aller à contre-courant des valeurs de Bitcoin.

En effet, bien qu’il ait reconnu Bitcoin et les cryptos comme des actifs de trading, il importe de rappeler que le pays ne reconnaît toujours pas le Bitcoin comme une monnaie à part entière. En ce sens, en 2017, le gouvernement a opéré un bannissement généralisé des paiements en crypto sur son territoire.

Cette mesure va donc à l’encontre de l’essence du projet de Bitcoin, à savoir proposer un système de paiement pair à pair. De plus, alors que la monnaie numérique se veut décentralisée, en se passant des institutions et des gouvernements, le contrôle de l’Indonésie sur l’achat et la vente de crypto reviendrait à perdre les caractéristiques de celles-ci.

Concrètement, la crypto permet initialement d’échanger librement de la valeur de manière anonyme, mais si un état s’impose comme intermédiaire alors l’anonymat ne sera évidemment plus de mise. Dans le même registre, le directeur de la Banque centrale d’Indonésie, Perry Warjiyo, a proposé de lancer une crypto-monnaie nationale, baptisée “digital rupiah”, afin d’encadrer le secteur.

News JVTech

Les centimes du Bitcoin : qu’est-ce qu’un Satoshi (SAT) ?

News JVTech

Le Bitcoin et les cryptos sont-ils toujours synonymes de liberté et d’anonymat ?

News JVTech

Qui est l’inventeur du Bitcoin ? Retour sur l’histoire du mystérieux Satoshi Nakamoto

News JVTech

Bitcoin : que se passera-t-il après le dernier BTC miné ?

News JVTech

Bitcoin : est-ce que l’ordinateur quantique peut réduire à néant la technologie blockchain et les cryptos ?

News JVTech

Web 3.0 : Le lexique complet des cryptomonnaies et de la blockchain

Source : jeuxvideo.com

➡️ Découvrez CHAT GPT en français !

❤️ Soutenez Crypto Facile
en utilisant nos liens d'inscription à CRYPTO.COM, COINBASE, COINHOUSE et BINANCE
 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.